La Puissance Réactive

Home / La Puissance Réactive

Une installation Électrique (AC) avec des récepteurs où le valeur du courant est en opposition de phase avec la tension (transformateur, moteur, climatisation, électronique de puissance, etc.), absorbe une énergie totale = puissance apparent (S)

Le Cos (φ) est le dé-phasage d’onde sinusoïdale entre la tension et courant, c’est à dire, le retard ou l’avance dans le temps dans un point donné.
Le facteur de puissance (φ) est le Cos (φ) en ajoutant les effets de la distorsion harmonique.

La puissance active P (kW) est l’énergie active (kWh).
Un récepteur à besoin d’energie active pour être transformée en travail utile.
La puissance réactive (kvarh) génére dans les enroulements des récepteurs un champ magnetique, essentiel pour les faire travailler.

Cette énergie Q correspond à la puissance réactive (kvar); qui est, au contraire de ce qui précède, improductive pour le récepteur.

En augmentant le facteur de puissance d’une installation électrique on minimise la consommation d’énergie réactive, et il revient en avantages techniques et économiques tels que :

  • la réduction des pertes d’énergie active dans les câbles
  • réduction des pertes de tension
  • il augmente la puissance active disponible (améliore la performance électrique du réseau)
  • d’importantes économies sur les factures d’électricité

BATTERIES AUTOMATIQUES de CONDENSATEURS

Une Batterie de Condensateurs Automatique est une équipe capable de détecter la présence de la puissance réactive inductive dans une installation électrique.
En connectant ses gradins de condensateurs on obtient la puissance réactive capacitive nécessaire pour la compenser.
Les batteries de condensateurs sont des éléments essentiels pour réduire le coût de l’énergie d’une installation. Améliorent la performance électrique et contribuent à la réduction des émissions de CO2 dans l’atmosphère.